Banniere
News
Chroniques
Interviews
Groupes
En Live
Dossiers
Concours
U-zine
Forum
U-zine.org : chronique de Arvakh - Art.1 - La Haine Par Dessus Tout

Nouveau concours

HornsUp

Hellfest

Brutal Assault

Motocultor

 

.

.

Derniere Chro

Dødsengel - Mirium Occultum
Dødsengel

Darkall Slaves - Transcendental State of Absolute Suffering
Darkall Slaves

Sonata Arctica - Ecliptica - Revisited
Sonata Arctica

Jig-Ai - Rising Sun Carnage
Jig-Ai

Mors Principium Est - Dawn of the 5th Era
Mors Principium Est

Dark Fortress - Venereal Dawn
Dark Fortress

MassHIV Sex Trauma & Ass Deep Tongued - 24 ways to seduce a woman's split
MassHIV Sex Trauma & Ass Deep Tongued

MysticuM - Planet Satan
MysticuM

Fleshtized - Promo 2006
Fleshtized

Impiety - Avent of...
Impiety

Slipknot - .5 : the Gray Chapter
Slipknot

Plus de Chroniques ?

 

.

.

   

Arvakh - Art.1 - La Haine Par Dessus Tout


  Arvakh - Art.1 - La Haine Par Dessus Tout

Label : Le Crépuscule Du Soir Productions
Style : Black Metal à tendance Electro
Sortie : Mai 2011
[ Voir la tracklist ]

[ Voir la fiche du groupe ]

J'ai cette fâcheuse impression d'être le seul sur la toile à avoir écouté Arvakh dont le premier album a reçu l'accueil pour le moins anonyme alors que leur batteur, Skvm n'est autre que celui qui officie dans des formations de renoms telles Temple Of Baal ou Livarkahil. Je n'ai, pour ainsi dire, trouvé qu'une toute petite chronique sur le site hollandais Lords Of Metal. Bien peu en comparaison de la claque que je me suis pris en écoutant le premier album de la formation française, Art.1 - La Haine Par Dessus Tout. Vous ne connaissez pas ? Vous n'êtes qu'une bande de merdes qui va pourtant bander à l'écoute de ce brulot de haine.

L'album ne dure que le temps de quatre titres soit vingt-neuf minutes et pour cause, il est à la base juste un MCD qui est finalement paru au format CD via le label Le Crépuscule Du Soir Productions à qui je dois l'envoi de ce CD et que je remercie pour la découverte.

Je ne suis pas un grand fan des albums tous genres confondus qui pilonnent du début à la fin sans interruption et j'ai eu peur de retrouver ce type d'album avec Art.1 – La Haine Par Dessus Tout au vu de sa pochette et du titre de l'album. Ce n'est pas le démarrage d'« Art.1 – La Haine Par Dessus Tout » qui me fera dire le contraire. On se retrouve à essayer de monter dans un train lancé à une vitesse folle - les freins coupés – vers les enfers. De la musique tout ce qu'il y a de plus méchant. Pourtant, une chose devient certaine à mesure que l'album avance, Arvakh est bien plus travaillé et même - n'ayons pas peur des mots - raffiné qu'il n'y paraît. Il faut aller au delà des guitares toujours très efficaces et très inspirés à commencer par le riff principal du titre éponyme qui ne vous lâchera plus ou bien celui bien acéré de l'« Art.2 - Inversion Des Valeurs » qui vous agresse les oreilles dans le bon sens du terme, ou encore sur « Art.3 – La Croupe De Nemesis » qui possède un modèle de riff Black'n Roll – Satyr et Frost, vous pouvez en prendre de la graine pour composer le nouvel album de Satyricon. Mais quand même, il faut aller au delà et, déjà, regarder la manière dont sont agencés les trois derniers morceaux. Les transitions entre eux sont tellement bonnes qu'on pourrait croire qu'ils ne font qu'un seul morceau.

A l'instar d'un Bethlehem, Arvakh possède une musique schizophrène qui varie entre de longs moments de violences et des instants très calmes qui ne durent jamais où le Black Metal laisse le plus souvent sa place à de l'Electro sans que cela gène sensiblement l'écoute. A contrario, cela a tendance à renforcer l'impact du groupe. En tout cas, j'adore ça tout comme j'adore les légères nappes de claviers qui viennent en deuxième ou troisième rideau apporter un peu plus de subtilité aux morceaux et par moment, renforcent même l'efficacité des guitares comme sur « Art 1 – La Haine Par Dessus Tout ».

Art 1 – La Haine Par Dessus Tout est un premier album ma foi fort prometteur pour la suite où il faudra arriver à nous mettre quelques choses de plus consistants que ces vingt-neuf petites minutes qui passent aussi vite que fond de la neige au soleil. Dans le genre « symbiose entre les traditions et la modernité », Arvakh en impose déjà et a tout pour se faire une place en enfer en France plutôt rapidement. Encore un groupe à suivre d'un œil averti.

Note : 8 / 10


Partager sur Facebook : Par : Orion

.: Donnez-nous votre avis

MOYENNE DES LECTEURS :
      Nombre de votants : 4

Commentaires sur cette chronique (0)

Soyez le premier à réagir.

.: Plus d'infos sur Arvakh

Lire toutes les chroniques de Arvakh :
Arvakh - Art.1 - La Haine Par Dessus Tout  

 
 

Recherche

..

.

 

Newsletter

..

.

 

Dernier Report
HautBas

..

.

 

Dernier DVD
HautBas

..

.

 

Derniere Interview
HautBas

..

.

 

Derniers Dossiers
HautBas

..

.

 

Dernières galeries photos
HautBas

..

.

 

Prochains Festivals
HautBas

 

..

.



MetalMonde MO
[ Crédits - Stats - Copyright © 2004-2014 - U-Zine - 25 visiteurs connectés]
[ Haut de Page ]