Banniere
News
Chroniques
Interviews
Groupes
En Live
Dossiers
Concours
U-zine
Forum
U-zine.org : chronique de Pro-Pain - Absolute Power

Nouveau concours

HornsUp

Hellfest

Brutal Assault

Motocultor

 

.

.

Derniere Chro

Persuader - The Fiction Maze
Persuader

Sonata Arctica - Pariah's child
Sonata Arctica

Etoile filante - Traité sur le monde et la lumière
Etoile filante

Deal With It - End Time Prophecies
Deal With It

Spectral Mortuary - Total Depravity
Spectral Mortuary

Hark - Crystalline
Hark

Animals As Leaders - The Joy Of Motion
Animals As Leaders

Youth Of Today - We're Not In This Alone
Youth Of Today

The BloodHound Gang - Hefty Fine
The BloodHound Gang

Insain - Enlightening the Unknown
Insain

Neurosis - A Sun That Never Sets
Neurosis

Plus de Chroniques ?

 

.

.

   

Pro-Pain - Absolute Power


  Pro-Pain - Absolute Power

Label : Rawhead
Style : Metal/Hardcore
Sortie : Mai 2010
[ Voir la tracklist ]

[ Voir la fiche du groupe ]

Avec le titre de son précédent album, ‘No End In Sight’, et ce ‘No’ barré, l’idée que Pro-Pain mette définitivement fin à l’aventure n’a pas fait que nous traverser furtivement l’esprit. Sentiment renforcé avec le titre ‘Got It Alone’, tiré du même album, qui était en fait une véritable dédicace à tous les fans les ayant soutenu durant leur 16 années de carrières. On aurait pu le comprendre aisément…
En effet, Pro-Pain n’est pas un cas commun dans la scène New-York Hardcore. Et pour cause, il a toujours eu cette image de vilain petit canard, genre le groupe en marge qui fait son petit truc de son côté sans vraiment apporter d’importance à ce qu’il se passe à côté de lui, et sans qu’on lui en attache vraiment non plus. Trop metal pour du hardcore ? Peut-être ! En gros, il s’agit du même syndrome pour Biohazard avec le Hip-Hop sauf que pour eux ça marche moins mal. Et encore, dans leur cas, il aura fallu un split pour que l’on reparle d’eux en de bons termes.
Pro-Pain, fait donc parti de ces groupes un peu oubliés à l’instar des Stuck Mojo, des Clawfinger ou des Downset mais qui ont toujours eu une importance non négligeables dans le paysage musicale, car ayant tous eu un rôle indéniable, en ayant énormément apporté dans les années 90 et pouvant aujourd’hui se targuer d’avoir le statut de groupe culte. De plus, pour rappel, Gary Meskil, le bassiste/chanteur évoluait au milieu des années 80 dans le groupe Crumbsuckers, aujourd’hui considéré comme le véritable créateur du crossover, qui a par la suite enfanté les Biohazard justement, et autre cultissimes Spudmonsters.
Je ne sais donc pas si c’est une surprise, mais c’est en tout cas avec plaisir que Pro-Pain revient finalement en cette année 2010, en nous proposant ‘Absolute Power’, son 12ème véritable album (sans prendre en compte l’album de cover ou le live) en 18 années d’activisme. Bon score !

Si Pro-Pain n’est donc pas le groupe dont tout le monde attend une nouvelles galette avec impatience, ou qui fait trépigner de voir sur scène (à torts !), c’est peut-être parce qu’il donne l’impression de sortir des disques peut-être trop rapidement, ou que l’évolution d’un disque à l’autre n’est pas si significative. Ou est-ce ce line-up toujours instable qui a toujours ajouté un frein ?
Il y a un peu de tout ça c’est certains. Pro-Pain reste relativement homogène d’un album à l’autre, et nous constatons également que le line-up à encore une fois changé depuis ‘No End In Sight’, avec le départ du batteur JC Dwyer. On croyait Pro-Pain enfin stable mais finalement que néni ! C’est donc en la personne de Rick Halverson qui a officié chez Narcotic Self, RATT, ou encore Cellador que le groupe pense trouver un nouveau souffle.
L’autre fait marquant pour ce nouvel album, est que Pro-Pain a exceptionnellement décidé de laisser la production à un tiers, en la personne de V.O Pulver (Gurd), en allant le mettre en boîte au Little Creek Studio en Suisse, plutôt que de tout gérer de A à Z comme il en a l’habitude depuis plusieurs albums. Et grand bien leur en a pris, car même si ce n’est pas Byzance, l’album est globalement plus puissant, plus dynamique avec des guitares plus agressives.
Au détour de ce petit virons européen, comme pour ‘No End In Sight’, la troupe de Gary Meskil s’est octroyé les services de quelques guests et amis avec Steve (Gurd), Inga Pulver, Gianna (Pure Inc.) et surtout Schimer des teutons thrasheux de Destruction, qui viennent chacun leur tour et à plusieurs reprises pousser la chansonnette sur plusieurs titres.

Tous ces facteurs laissaient éventuellement présager d’un disque non pas différent, mais peut-être un peu quand même, pour du Pro-Pain nous dirons.
Et c’est effectivement le cas à l’écoute d’‘Absolute Power’. Par rapport à ‘No End In Sight’ on sent les New Yorkais plus incisifs, avec une verve retrouvée et une hargne sans faille à l’image du titre d’introduction, ‘Unrestrained’, qui même basique ne peut laisser insensible avec son riffs percutant. Les lyrics sont eux aussi plus virulents, comme par le passé. Il faut dire que ces 2 dernières années n’ont pas manqués d’événements majeurs sur notre belle planète et ont donné matières à Meskil pour s’exprimer comme il l’aime et comme il le fait si bien.
La cuvée Pro-Pain 2010 est donc bien plus agressive que les précédentes et ceci n’est pas fait pour nous déplaire. ‘Rise Of The Antichrist’ ou ‘Hate Coalition’ dévoilent une face presque inconnue du groupe, lorgnant plus vers le metal extrême genre death, que le metal/hardcore groovy habituel. Sur ‘Hate Coalition’, on peut même se surprendre à penser à Gojira par exemple…
Mais Pro-Pain ne renie pas non plus son passé et nous envoie dans la tronche quelques titres classiques, dans la lignée de ce que le groupe nous a toujours habitué comme ce ‘Unrestrained’ dont je parlais un peu plus haut, ou encore ‘Destroy The Enemy’, ‘Stand My Ground’... Le groupe n’en oublie pas non plus son aspect mélodique toujours très prononcé qui revient sur beaucoup de titres, à l’image de ‘Gone Rogue (I Apologize)’ et de ses parties plus chantées qui ont toujours eu une place prépondérante sur les disques du groupe.
‘Absolute Power’ nous offre également une pléthore de solo, la paire Stephens/Klimchuck n’hésites plus à se lâcher et se révèlent être de vrais ‘shreddeurs’ en culotte courte. On notera également une très bonne prestation globale de Gary Meskil qui nous balance des partie vocale plus agressives et plus vénères que jamais. Quand à Rick Halverson, le petit nouveau, son jeu est au final une vraie bouffée de fraicheur pour Pro-Pain, peut-être plus metal dans le style que son prédécesseur, il ajoute une richesse, un groove et une puissance énorme !

‘Absolute Power’ n’est donc pas ‘un album de plus’ comme beaucoup se plaisent à le croire. Ce disque se situe un peu en marge des productions précédentes, car plus brutal, plus riche, et peut-être tout simplement plus mâture !(?) Rigolo de dire ça quand on parle de mecs ayant une quarantaine bien tassé et qui roulent leur bosse depuis 25 ans. Et pourtant… !
Pro-Pain n’a donc jamais sortit de mauvais albums et s’est toujours montré efficace dans tout ce qu’il a entrepris, pour ne pas dire très bon. ‘Absolute Power’ s’inscrit totalement dans cette continuité, et même s’il ne sera très certainement pas l’album de l’année, soyons lucide, il n’en reste pas moins un album robuste, et peut-être même le meilleur sortit par nos ricains.
Une chose reste indéniable, nous ne pouvons que nous incliner face à un tel groupe, qui continue de se faire plaisir, de faire plaisir à ses fans et qui ne poursuit son aventure avec pour simple motivation, un véritable amour de la musique… et rien d’autre !
A vous de donner une nouvelle chance à un groupe qui le mérite vraiment et sincèrement. Par la même occasion vous ajouterez un peu d’intégrité dans votre discothèque...

Note : 8.5 / 10

Pour les fans de Biohazard, de Spudmonsters et de Crumbsuckers.


Partager sur Facebook : Par : Manu

.: Donnez-nous votre avis

MOYENNE DES LECTEURS :
      Nombre de votants : 5

- Ajouter un commentaire sur cette chronique -
( Il y a 3 commentaires)

.: Plus d'infos sur Pro-Pain

Lire toutes les chroniques de Pro-Pain :
Pro-Pain - No End In Sight   Pro-Pain - Absolute Power  

Lire tous les reports de Pro-Pain (ou photos) :
¤ Pro-Pain + S-Core + Vengince @ Bourg-en-Bresse - 27 Septembre 2008

Lire toutes les interviews de Pro-Pain :
¤ Gary Meskil (Vocals/Bass) - June 27th 2012
¤ Gary Meskil (Chant/Basse) - 27 juin 2012
¤ Jonas Sanders (Batterie) - 27 Juin 2012

 
 

Recherche

..

.

 

Newsletter

..

.

 

Dernier Report
HautBas

..

.

 

Dernier DVD
HautBas

..

.

 

Derniere Interview
HautBas

..

.

 

Derniers Dossiers
HautBas

..

.

 

Dernières galeries photos
HautBas

..

.

 

Prochains Festivals
HautBas

 

..

.



Flower-kings MO
[ Crédits - Stats - Copyright © 2004-2014 - U-Zine - 53 visiteurs connectés]
[ Haut de Page ]