Banniere
News
Chroniques
Interviews
Groupes
En Live
Dossiers
Concours
U-zine
Forum
U-zine.org : chronique de Sonata Arctica - Winterheart's Guild

Nouveau concours

HornsUp

Hellfest

Brutal Assault

Motocultor

 

.

.

Derniere Chro

Darkall Slaves - Transcendental State of Absolute Suffering
Darkall Slaves

Sonata Arctica - Ecliptica - Revisited
Sonata Arctica

Jig-Ai - Rising Sun Carnage
Jig-Ai

Mors Principium Est - Dawn of the 5th Era
Mors Principium Est

Dark Fortress - Venereal Dawn
Dark Fortress

MassHIV Sex Trauma & Ass Deep Tongued - 24 ways to seduce a woman's split
MassHIV Sex Trauma & Ass Deep Tongued

MysticuM - Planet Satan
MysticuM

Fleshtized - Promo 2006
Fleshtized

Impiety - Avent of...
Impiety

Slipknot - .5 : the Gray Chapter
Slipknot

Stinky Bollocks - Second Breath
Stinky Bollocks

Plus de Chroniques ?

 

.

.

   

Sonata Arctica - Winterheart's Guild


  Sonata Arctica - Winterheart's Guild

Label : Spinefarm records
Style : Speed néo-classique
Sortie : Mars 2003
[ Voir la tracklist ]

[ Voir la fiche du groupe ]

J’avoue que parfois, il y a des albums qui deviennent cultes sans que l’on comprenne forcement pourquoi. Je veux bien admettre que les musiciens de Sonata Arctica sont très bons, que Tony Kakko a une voix magnifique mais Silence n’a, selon moi, pas les épaules assez solides pour ce poste de "classique" du speed au même titre qu'un "Infinite" de Stratovaruis par exemple.
Je pense d’ailleurs qu’Ecliptica est bien supérieur car la fraicheur, la naïveté, l’élan et le positivisme trouvent une excuse pour un premier album. Il reste cependant un très bon opus supérieur à son successeur car surement plus solide et n’ayant pas ses errances (je veux dire par là que "Silence" part un peu dans tous les sens et manque d'unité à mon goût).

Bref, en 2003 arrive ce troisième album : Winterheart’s Guild. Le constat sera amer en ce qui me concerne. Que dire ? A part qu’entendre un groupe si jeune déjà s’auto plagier fait mal et déçoit. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, d’un manque évident de créativité comparé aux nombreux autres groupes du même style (Stratovarius bien sur, mais également Edguy, Symphony X, Nightwish ou même Angra).
Pourtant, le premier titre est simplement une tuerie. Car Abandoned, Pleased, Brainwashed, Exploited détient une rage qui manquait depuis toujours aux finlandais. Et l’effet de surprise fut tel qu’un enthousiasme profond m’envahit à ce moment là et je pensais passer une écoute bien plus passionnante que ce à quoi je m’attendais de prime abord. Un morceau Heavy, très puissant où Tony va dans ses derniers retranchements afin de sortir les cris les plus aiguës et violents dont il est capable.

Mais la sauce retombe si vite, malheureusement. Car il s’agit sans doute de la seule étincelle de magie de cet album, avec le magnifique Broken qui figure néanmoins dans les meilleurs morceaux que le quintet ait composé. A part cela, le tout reste fade et sans magie. C’est dommage car l’on sent que de très belles choses pourraient être faites mais l’impression d’auto censure est très forte, trop forte… Comme si le groupe se limitait artistiquement pour rentrer dans le moule préétablie du Heavy/Speed mélodique. Tout est net et carré, rien ne dépasse, la perfection est partout présente, mais jamais la flamme ne viendra nous emporter.
Gravening, The Misery ou encore Champagne Bath sont de parfaits exemples de cette totale absence de prise de risque.

L’album se terminera sur un joli "Draw me", affichant neuf minutes au compteur, mais ne durant finalement que quatre petites minutes. Un bon truc de finlandais que de nous prendre pour des imbéciles sur ce plan là en ajoutant cinq minutes de blanc à la fin de la piste (Children of bodom aime beaucoup faire ça aussi). Mais ce n’est qu’un détail dans un album trop bancal et pas assez novateur. Des qualités mais trop d’approximations, voilà les caractéristiques de ce qui semblait alors n'être qu'un éternel « espoir »…

Note : 5.5 / 10

Pour les fans de Stratovarius, de Edguy et de Nightwish.


Partager sur Facebook : Par : Eternalis

.: Donnez-nous votre avis

MOYENNE DES LECTEURS :
      Nombre de votants : 1

- Ajouter un commentaire sur cette chronique -
( Il y a 2 commentaires)

.: Plus d'infos sur Sonata Arctica

Lire toutes les chroniques de Sonata Arctica :
Sonata Arctica - Ecliptica   Sonata Arctica - Winterheart's Guild   Sonata Arctica - Reckoning Night   Sonata Arctica - The Collection   Sonata Arctica - Unia   Sonata Arctica - The days of grays   Sonata Arctica - Stones Grow her Name   Sonata Arctica - Pariah's child   Sonata Arctica - Ecliptica - Revisited  

Lire tous les reports de Sonata Arctica (ou photos) :
¤ Sonata Arctica @ Paris - 23 avril 2014
¤ Metal Camp 2010 @ Tolmin, Slovénie - 5 juillet 2010
¤ Hellfest 2008 - samedi @ Clisson - 21 juin 2008
¤ Sonata Arctica @ Paris - 13 Novembre 2007

 
 

Recherche

..

.

 

Newsletter

..

.

 

Dernier Report
HautBas

..

.

 

Dernier DVD
HautBas

..

.

 

Derniere Interview
HautBas

..

.

 

Derniers Dossiers
HautBas

..

.

 

Dernières galeries photos
HautBas

..

.

 

Prochains Festivals
HautBas

 

..

.



DamageFest DamageFest
[ Crédits - Stats - Copyright © 2004-2014 - U-Zine - 45 visiteurs connectés]
[ Haut de Page ]