Banniere
News
Chroniques
Interviews
Groupes
En Live
Dossiers
Concours
U-zine
Forum
U-zine.org : chronique de Wild Karnivor - Aeternum Vale

HornsUp

Hellfest

Brutal Assault

Motocultor

 

.

.

Derniere Chro

Burden of Grief - Unchained
Burden of Grief

Diocletian - Gesundrian
Diocletian

Herder - Gods
Herder

Blues Pills - Devil Man
Blues Pills

Origin - Omnipresent
Origin

Belligerent Intent - Eternity of Hell & Torment
Belligerent Intent

Dead Congregation  - Promulgation of the Fall
Dead Congregation

The Time Has Come - The Bleeding
The Time Has Come

Gorgasm - Destined to Violate
Gorgasm

Horn - Konflikt
Horn

MayheM - Esoteric Warfare
MayheM

Plus de Chroniques ?

 

.

.

   

Wild Karnivor - Aeternum Vale


  Wild Karnivor - Aeternum Vale

Label : Great Dane Records
Style : Thrash / Death / Southern / Core
Sortie : Janvier 2009
[ Voir la tracklist ]

[ Voir la fiche du groupe ]

La plupart du temps, nos découvertes se font par l’achat de CDs, ou suite aux conseils d’un ami ou encore en lisant une chronique. En ce qui concerne Wild Karnivor, je les ai découverts sur scène : un cocktail détonnant de riffs aux milles saveurs, de saxophone, de guitare acoustique, une voix unique. La claque ! S’en sont suivis l’achat et l’écoute des démos et de leur premier album Embryon. 2 ans plus tard 1/2, revoici le quatuor du nord de la France avec un nouvel album : Aeternum Vale.

Ce titre en latin signifie « Adieu pour l’éternité ». Il est très bien illustré par la pochette de l’album, semblant être un vieil ouvrage au lourd passé, que l’on a envie de feuilleter. La couleur de l’album, originale, est très bien choisie. Je me demande juste quelles ont été les raisons pour passer de « born to be » - « embryon » à « Adieu pour l’éternité » ? Embryon, l’album précédent, contenait 15 titres. Cette fois-ci, il y en a 11, pour une durée de presque 52 minutes. Autant dire que Wild Karnivor est très productif ! Et ce qui est fort, c’est que l’on ne décroche pas un instant de celui-ci durant toute l’écoute.

Chaque titre d’Aeternum Vale est une pepite : des structures riches et variées avec des transitions bien pensées (et même étonnantes parfois, comme sur « L’appel », où le groupe part au quart de tour, et où on s’attend à une explosion. Sauf que la suite est une partie groovy plus lente, machine à headbangs d’1 mètre d’envergure, pour seulement passer ensuite à la vitesse supérieure). On sent de nombreuses influences comme Pantera (sur de nombreux morceaux, mais à chaque fois avec des apports personnels), Morbid Angel / GojiraLe Livre », « Vision », qui ont même des moments plus violents que le groupe floridien : du vrai brutal death), Lamb Of God Sommeil », sauf durant le solo de guitare de Fred, en speed/thrash metal très incisif, « Attirance »), TexturesDévotion » et un tas d'autres parties, à faible dose), la musique southern à la Down, souvent amenée par la guitare acoustique ou par des riffs caractéristiques (« Torture », « Cor Unum »), mais aussi des parties à moshs provenant du hardcore.
Mais n’allez pas croire que Wild Karnivor fait dans la copie ! Contrairement à un Ultra Vomit par exemple qui se calque sur les groupes qu’il veut parodier, et dont je trouve la saveur éphémère (une fois de temps en temps, pour le fun), les nordistes injectent par petites doses des senteurs de tous les styles qu’ils aiment, et en sortent un parfum à l’odeur exquise, au caractère affirmé, et qui reste très longtemps imprégné en nous. L’ajout de la guitare acoustique et du saxophone joue aussi en leur faveur, et le morceau, titre de l’album, « Aeternum Vale », est un bon résumé du savoir-faire de Wild Karnivor, même s’il y a d’autres influences plus extrêmes dans d’autres titres.

Au niveau individuel, chaque membre a bien progressé par rapport à l’album précédent. Celui dont j’ai remarqué le plus les améliorations est Eddy, à la batterie. Du blast ravageur aux rythmes à contretemps, en passant par des parties tout en groove, il a rendu une copie avec mention très bien. Ensuite, Jérôme s’est affirmé encore plus qu’avant au chant et à la guitare acoustique. Sa voix atypique nous touche très profondément (par moments, il s’arrache la voix ou a des passages en chant porcin), et son usage de la langue française est très particulier (j’ai l’impression qu’il prononce certains mots comme s’il était américain). Puis Thomas, le bassiste, est un maître de la rythmique, tout en n’oubliant pas d’y aller de ses parties en solo (en introduction de riffs de guitare ou en transition dans les morceaux). La production, effectuée au Midnight Studio cette fois-ci, est moderne, a du punch, et le laisse bien s’écouter. Enfin, vient monsieur riffs, j’ai nommé Fred, à la guitare. Tenir l’auditeur en haleine avec une telle palette musicale est très difficile : Fred a réussi parfaitement sa mission, voguant des passages mélodiques à la brutalité sans concession. Ses soli en shred sont eux aussi redoutables. Je me fais aucun soucis vis-à-vis du rendu des morceaux de l’album en live : c’est du tout bon !

Wild Karnivor m’a entièrement conquis avec son nouvel album Aeternum Vale, qui est supérieur à leurs précédentes offrandes. C’est un groupe de grand talent, aussi bien en studio qu’en live. Soutenez les !!!

Note : 9 / 10

Pour les fans de Pantera, de Textures et de Down.


Partager sur Facebook : Par : Aghahowa

.: Donnez-nous votre avis

MOYENNE DES LECTEURS :
      Nombre de votants : 6

- Ajouter un commentaire sur cette chronique -
( Il y a 2 commentaires)

.: Plus d'infos sur Wild Karnivor

Lire toutes les chroniques de Wild Karnivor :
Wild Karnivor - Born to Be   Wild Karnivor - Embryon   Wild Karnivor - Aeternum Vale  

Lire tous les reports de Wild Karnivor (ou photos) :
¤ Chaulnes Metal Fest @ Chaulnes - 22 et 23 mars 2008

 
 

Recherche

..

.

 

Newsletter

..

.

 

Dernier Report
HautBas

..

.

 

Dernier DVD
HautBas

..

.

 

Derniere Interview
HautBas

..

.

 

Derniers Dossiers
HautBas

..

.

 

Dernières galeries photos
HautBas

..

.

 

Prochains Festivals
HautBas

 

..

.



SummerBreeze Xtreme Fest
[ Crédits - Stats - Copyright © 2004-2014 - U-Zine - 39 visiteurs connectés]
[ Haut de Page ]