Banniere
News
Chroniques
Interviews
Groupes
En Live
Dossiers
Concours
U-zine
Forum
U-zine.org : chronique de Satyricon - The Age of Nero

Nouveau concours

HornsUp

Hellfest

Brutal Assault

Motocultor

 

.

.

Derniere Chro

Burden of Grief - Unchained
Burden of Grief

Diocletian - Gesundrian
Diocletian

Herder - Gods
Herder

Blues Pills - Devil Man
Blues Pills

Origin - Omnipresent
Origin

Belligerent Intent - Eternity of Hell & Torment
Belligerent Intent

Dead Congregation  - Promulgation of the Fall
Dead Congregation

The Time Has Come - The Bleeding
The Time Has Come

Gorgasm - Destined to Violate
Gorgasm

Horn - Konflikt
Horn

MayheM - Esoteric Warfare
MayheM

Plus de Chroniques ?

 

.

.

   

Satyricon - The Age of Nero


  Satyricon - The Age of Nero

Label : Roadrunner Records
Style : Black Metal Rayban
Sortie : Novembre 2008
[ Voir la tracklist ]

[ Voir la fiche du groupe ]

Satyricon est désormais bien loin de ses débuts, ceci est une certitude depuis un petit moment déjà. Les norvégiens ont su progressivement et habillement passé d’un Black Metal pur jus à un Black n’roll de plus en plus prononcé. Si l’amorçage de ce changement a très certainement débuté dès « Rebel Extravagenza », c’est véritablement avec le petit dernier « Now Diabolical » que le changement s’est opéré. Génial pour certains, vaste fumisterie pour d’autres. Toujours est-il que ce « Now Diabolical » était jusqu'à maintenant l’album qui prêtait le plus à débats entre les fans de Satyricon. Restait à savoir si l’option prise par le groupe suite à cet album (à savoir soit continuer dans la même vague ou soit revenir à leurs premiers amours). Si le morceau dispo sur l’EP précédant ce « The Age Of Nero », « My Skin Is Cold », se voulait plus froid qu’un « K.I.N.G » ou qu’un « Now Diabolical », il n’en restait pas moins qu’une suite logique au travail du groupe accompli maintenant depuis quelque années.

Quid de cet album ? En quelques mots : dans la lignée de Now Diabolical mais avec une mayonnaise sans œufs, soit une bonne cagade. Remettons immédiatement les choses dans leur contexte : Satyricon ne fera très certainement plus jamais un album de la trempe d’un « Nemesis Divina » ou d’un « The Shadowthrone » ! Bien sûr les relents black sont toujours là à l’image de la très bonne « My Skin Is Cold » ou de la pêchue « Die By My Hand », mais comparé à des morceaux tels que « The Rite Of The War Cross » ou encore « A New enemy » présents sur l’avant dernier méfait, on en reste de glace. A l’image de « Now Diabolical », Frost en reste encore à faire le strict minimum bien loin du niveau que l’on lui connait. Petits roulements par ci par là, un ou deux blasts cachés ça et là, mais clairement rien de gigantesque. Les riffs encore une fois se veulent aussi simples et efficaces qu’auparavant mais sur cet album, ils sont malheureusement pour la plupart chiants et vraiment fades. La fin de l’album est catastrophique avec deux titres dignes des pires faces B du groupe et rajoute encore un peu plus d’huile sur le feu pour les détracteurs du groupe. Toujours en osant la comparaison avec « Now Diabolical », où sont donc passés ces splendides cuivres qui rendait certains morceaux tout simplement froids comme ils se devaient d’être ? Où est passé ce feeling rock n’roll qui avait fait de « Now Diabolical » un putain d’album ? Alors oui, on a encore quelques tubes sur cet album malgré tout tels que « Commando », la très bonne « The Wolfpack » ou la groovy « Black Crow On A Tombstone » mais encore une fois nul doute que ces titres auraient fait pale figure sur ND.
Puis autant être honnête, à l’inverse de l’album « Sworn To The Dark » de Watain qui m’était devenu génial une fois après avoir vu les titres en live, ce « The Age Of Nero » m’est devenu encore plus insipide, encore plus médiocre après la piteuse prestation de cette tournée.

A Trop vouloir jouer sa rock star, Satyr est en train de perdre la crédibilité, la réussite et bien pire encore la créativité de SON groupe. En définitive un mauvais album B du génial album qu’est « Now Diabolical ». En espérant que cela se rétablisse très vite sous peine de voir le groupe devenir une auto-parodie à l’image du clip guignolesque de « Black Crow on A Tombstone »...

Note : 5 / 10

Pour les fans de Keep Of Kalessin, de Vreid et de Furze.


Partager sur Facebook : Par : Caacrinolas

.: Donnez-nous votre avis

MOYENNE DES LECTEURS :
      Nombre de votants : 8

- Ajouter un commentaire sur cette chronique -
( Il y a 11 commentaires)

.: Plus d'infos sur Satyricon

Lire toutes les chroniques de Satyricon :
Satyricon - Now, Diabolical   Satyricon - The Age of Nero  

Lire tous les reports de Satyricon (ou photos) :
¤ Satyricon + Chthonic à Anvers, Belgique @ Anvers - 26 Novembre 2013
¤ Satyricon : Finale In Black @ Paris - 4 décembre 2009
¤ Metal Camp 2009 Part 1/2 @ Tolmin - 2 au 4 Juillet 2009
¤ Satyricon @ Paris - 23 novembre 2008
¤ Hellfest 2008 - samedi @ Clisson - 21 juin 2008
¤ Satyricon + Keep Of Kalessin + Insomnium @ Paris - Mardi 26 Septembre 2006 ( ou voir les photos )

 
 

Recherche

..

.

 

Newsletter

..

.

 

Dernier Report
HautBas

..

.

 

Dernier DVD
HautBas

..

.

 

Derniere Interview
HautBas

..

.

 

Derniers Dossiers
HautBas

..

.

 

Dernières galeries photos
HautBas

..

.

 

Prochains Festivals
HautBas

 

..

.



Doweet Fall of Summer
[ Crédits - Stats - Copyright © 2004-2014 - U-Zine - 42 visiteurs connectés]
[ Haut de Page ]