Banniere
News
Chroniques
Interviews
Groupes
En Live
Dossiers
Concours
U-zine
Forum
U-zine.org : chronique de Extreme - Saudades De Rock

HornsUp

Hellfest

Brutal Assault

Motocultor

 

.

.

Derniere Chro

Burden of Grief - Unchained
Burden of Grief

Diocletian - Gesundrian
Diocletian

Herder - Gods
Herder

Blues Pills - Devil Man
Blues Pills

Origin - Omnipresent
Origin

Belligerent Intent - Eternity of Hell & Torment
Belligerent Intent

Dead Congregation  - Promulgation of the Fall
Dead Congregation

The Time Has Come - The Bleeding
The Time Has Come

Gorgasm - Destined to Violate
Gorgasm

Horn - Konflikt
Horn

MayheM - Esoteric Warfare
MayheM

Plus de Chroniques ?

 

.

.

   

Extreme - Saudades De Rock


  Extreme - Saudades De Rock

Label : Frontiers
Style : Hard Rock/Fusion
Sortie : Août 2008
[ Voir la tracklist ]

[ Voir la fiche du groupe ]

Je vais passer les détails de mes vacances au Portugal, mais croyez moi, j’ai couru tout l’été derrière cet album que j’attendais depuis bien longtemps ! 13 ans qu’Extreme n’avait rien sorti ! Et voici enfin la suite tant attendue du très inégal « Waiting For The Punchline ».

Pour ceux qui ne connaissent pas Extreme, voici un bref résumé de leur carrière :
Le groupe c’est formé en 1985 à Boston, et a maintenant 4 albums à son actif, dont le mythique « II : Pornograffitti » sorti en 1990 (oui j’avais un an, mais n’empêche que j’ai été bercé avec, merci papa !). Le groupe se fera remarquer avec le single « More Than Words » et notamment grâce à son guitariste Nuno Bettencourt (non pas le frère d’Ingrid, mais bien un portugais, et ouais, nous poilus, on a la classe) qui n’est autre qu’un des meilleurs au monde. Après la sortie de son troisième album « Waiting For The Punchline », en 1995, le succès n’est plus là et le groupe décide de se séparer. Nuno décide de continuer en solo, quant à Gary Cherone (chanteur) intégra Van Halen pour l’album « Van Halen III » sorti en 1998.

Extreme, reformé depuis deux ans, revient aujourd’hui sur le devant des planches, bide ou réussite ? J’étais plus qu’optimiste à l’écoute des deux titres disponibles sur Myspace, ai-je eux raison ? La réponse plus bas si vous le voulez bien !

L’album débute sur les deux morceaux disponibles sur leur page Myspace, à savoir le premier single « Star » (dont le refrain rappelle fortement Queen) et « Comfortably Dumb » (est-ce un jeu de mot avec le « Comfortably Numb » des Pink Floyd ?). Ces deux titres là sont tout bonnement énormes ! Annonçant un groupe en pleine forme, Nuno toujours au top et pareil pour Cherone qui chante toujours aussi bien. « Learn To Love » me confortera dans mon idée, ce disque va être une tuerie ! Des hits, en veux-tu en voilà ! Bettencourt touche un peu à tout, comme la country (« Take Us Alive »), des rythmiques funky (« Slide ») tout en gardant l’identité hard rock avec des titres comme « Comfortably Dumb » ou encore « King Of The Ladies » (dont la ligne vocale me rappelle le « It’s So Easy » des Guns).
Rassurez-vous les filles, il y en a toujours pour vous ! Que serait-ce un album d’Extreme sans son lot de balades ? « Ghost », « Interface » ou encore « Peace (Saudade) » vous feront verser une larme, et je reconnais moi-même les avoir adorées (attention je ne fais pas mon coming out).

Pour notre plaisir le groupe nous gratifie d’un titre démo datant de 1985, « Americocaïne » tout simplement excellent, avec ce son de guitare qui me faisait vibrer ! C’est peut être mon seul regret avec ce Extreme version 2008 (problème qui se posait déjà sur « Waiting For The Punchline »), la distorsion de la guitare n’est plus du tout la même.

Bide ou réussite ? Je pencherai plutôt vers la réussite totale ! Un album varié, sincère, où l’on retrouve la complicité des trois musiciens principaux, mais aussi où l’on découvre un nouveau batteur, Kevin Figueiredo (oui encore un portugais, quand je vous dis qu’on a la classe !) au groove infernale. Un retour de grande classe, effaçant la petite erreur de parcours qu’était « Waiting For The Punchline ». Il n’arrive certes pas à la hauteur de « Pornograffitti » mais tout de même, il est difficile de reprocher quelque chose à ce disque ! Vivement l’Elysée Montmartre !

Note : A tout ceux qui ne comprennent pas le titre de l’album, cela signifie « Nostalgie du rock » en portugais !

Note : 8.5 / 10


Partager sur Facebook : Par : John

.: Donnez-nous votre avis

MOYENNE DES LECTEURS :
      Nombre de votants : 2

- Ajouter un commentaire sur cette chronique -
( Il y a 3 commentaires)

.: Plus d'infos sur Extreme

Lire toutes les chroniques de Extreme :
Extreme - II : Pornograffitti   Extreme - Saudades De Rock   Extreme - Take Us Alive  

Lire tous les reports de Extreme (ou photos) :
¤ Hellfest Open Air 2014 - Samedi @ Clisson - 21 Juin 2014
¤ Motocultor Festival 2013 @ Saint Nolff - 16, 17 et 18 Aout 2013
¤ Summer Breeze Open Air 2011 @ Dinkelsbühl - 17, 18, 19 et 20 août 2011
¤ Obscene Extreme Festival 2011 @ Trutnov - 07->09 Juillet 2011 ( ou voir les photos )
¤ Extreme @ Paris - 4 novembre 2008

 
 

Recherche

..

.

 

Newsletter

..

.

 

Dernier Report
HautBas

..

.

 

Dernier DVD
HautBas

..

.

 

Derniere Interview
HautBas

..

.

 

Derniers Dossiers
HautBas

..

.

 

Dernières galeries photos
HautBas

..

.

 

Prochains Festivals
HautBas

 

..

.



MetalMonde MO
[ Crédits - Stats - Copyright © 2004-2014 - U-Zine - 16 visiteurs connectés]
[ Haut de Page ]